PHOTO : DR




Cet homme est un honnête travailleur
Il se nomme Maurice
Il a du cœur
Hélas, il a bu le calice...

        



Maurice Godounov




Kafka Interlude et scène de foule (extrait).


Le projet Maurice Godounov est une commande de l'ensemble Offrandes au compositeur Martin Moulin, son co-directeur artistique.
L’écriture de cet opéra de chambre est liée à sa rencontre avec deux artistes : le poète-performeur Fabrice Villard (également clarinettiste) et le baryton Arnaud Marzorati.
Un Godounov pouvant en cacher un autre, Maurice peut prendre ici des airs de Boris, sans pour autant cesser d'être de son temps… car si le livret de Fabrice Villard respecte la trame du célèbre opéra de Moussorgski, il la transpose dans le monde du travail d'aujourd'hui. Le tsar criminel hanté par sa conscience fait place à un employé de bureau aux prises avec sa hiérarchie, un homme dépassé par la logique impitoyable des rapports de domination qui sont à l’œuvre dans la société contemporaine.
Martin Moulin a choisi de faire dialoguer les vers de mirliton écrits à dessein par Fabrice Villard avec divers inserts textuels : des fragments d’auteurs tels que Sterne, Pessoa et Kafka, qui viennent à la fois dérouter et éclairer le scénario immuable de la déchéance de Maurice.
Comme autant d’allusions à l'opéra russe, des scènes de genre jalonnent également la partition écrite par Martin Moulin : scène de foule, psalmodie orthodoxe, air du fou, etc.
Arnaud Marzorati, baryton tout terrain, aussi à l'aise dans les grandes productions d'opéra baroque que dans la création contemporaine ou dans le répertoire de chansonnier des XIXème et XXème siècles, incarne tous les personnages, dans un jeu polyglotte virtuose. Quant aux musiciens d'Offrandes, ils jouent et parlent, à la manière d'un chœur à l'antique. Entraînés avec le chanteur dans les expérimentations multiples du quatuor, ils sont confrontés à une partition où tout peut arriver : musique fixée ou improvisée, recours au hasard et formes ouvertes, virtuosité et contre-virtuosité, modes de jeu inédits, détournements et parodies…
Dans l’écriture musicale de Martin Moulin, on retrouvera l’héritage assumé de compositeurs tels que Berio, Kurtág, Aperghis, Cage ou Sciarrino, mais aussi et avant tout la marque d’un langage très personnel : un monde sonore d’une précision et d’une poésie immédiates, susceptibles de toucher aussi bien les connaisseurs qu’un public dit profane.
Cet opéra de chambre a été pour lui l’occasion de tenter une alliance inédite d’expérimentation, d’humour et d’engagement, avec le concours d’interprètes choisis par lui pour leur soif d’imprévu et leur connivence artistique.
Pour cette production, une mise en scène minimale était requise. Décors, gestuelles et lumières ont donc été pensés dans une grande épure, sous l’œil de scénographe du plasticien Gérard Venturelli.
Signalons enfin qu’outre le chanteur soliste et le trio instrumental, des chœurs amateurs participent à chaque représentation de Maurice Godounov et renvoient à une image qui est au cœur de l'histoire russe : celle du peuple en marche.





Maurice Godounov
livret de Fabrice Villard (2006)
composition de Martin Moulin
scénographie de Gérard Venturelli

Avec

Arnaud Marzorati, baryton
Samuel Boré, piano préparé
Olivier Mingam, violon
Fabrice Villard, clarinette
Martin Moulin, direction


création :
jeudi 28 novembre 2013 à 20h
vendredi 29 novembre à 20h
samedi 30 novembre à 20h

(avec la participation des chœurs de l'Elastique à musique, du CRD du Mans et de l'Ecole de musique de Sargé-lès-le Mans)

La Fonderie, Le Mans





Création de Maurice Godounov - Reportage France 3 Maine - 27 novembre 2013



Kafka - Interlude - Extrait



Kafka - Acte I scènes 2 & 3 - Vidéo : Frédéric Tétart



Intermède : Le Procès (d'après Franz Kafka)



Acte II scène 1



Intermède : Air du Fou (d'après Modeste Moussorgski)




pdf Téléchargez le livret de Fabrice Villard au format pdf.




Maurice Godounov est une coproduction Offrandes/la Fonderie et a fait l’objet d’une aide à la création de la Ville du Mans et de la Région Pays de la Loire.