PHOTOS : © DR







Il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende... Mais prenez garde à ce que vous entendez : on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.

Marc, 4, 22­24



Seven Septets


L’idée de composer des septuors m’est venue il y a quelques années déjà. J’étais sûr que la combinaison de deux flûtes, un hautbois, une clarinette, deux violons et un alto pourrait m’amener à composer toutes une série de pièces assez spéciales. La différence des timbres et la tessiture partagée de ces instruments permettent d’imaginer des textures sonores très éloignées de celles qui résultent des combinaisons usuelles Soprano/Alto/Ténor/Basse, et promettent d’obtenir un effet très particulier que je suis curieux de découvrir.
Dans la musique que je compose, les notes sont généralement plus importantes que les timbres (ce qui explique le grand nombre de pièces d’instrumentation non spécifée à mon catalogue) ; mais ces septuors constitueront une exception à cette caractéristique. La citation en préambule de cette note vient d’un passage des Evangiles où Jésus est en train d’expliquer comment comprendre les paraboles, mais je crois que ce qu’il dit est aussi un bon conseil pour les auditeurs de ma musique !
Il n’est pas nécessaire d’être mathématicien et/ou musicien pour entendre que deux accords sont semblables ou différents, ou pour entendre que deux instruments jouent ou non au même tempo, ou reconnaître que la musique est structurée en formes simples et symétriques : ce que l’auditeur retirera de l’écoute de cette musique sera proportionnel à la curiosité et à la concentration qu’il mettra dans cette expérience...

Tom Johnson, novembre 2015


pdf Télécharger le dossier artistique de la création (pdf : 1,3 Mo)





PHOTO : © DR





Seven Septets

Avec
Véronique Bachs, flûte
Emmanuelle Barré, violon
Séverine Joly, alto
Julie Laillet, flûte
Olivier Mingam, violon
Patrice Valognes, hautbois
Fabrice Villard, clarinette
Tom Johnson, composition
Samuel Boré, direction musicale



Les Seven Septets ont été créés le dimanche 6 novembre à Alençon.
L’ensemble Offrandes consacrera un week-end au compositeur Tom Johnson les 2, 3 et 4 juin 2017 au Mans et aux Moulins de Paillard à Poncé-sur-le-Loir : le Minimal Festival Tom Johnson.
Les Seven Septets seront joués le samedi 3 juin 2017 à 20h, puis le dimanche 4 juin 2017 à 16h à Poncé-sur-le-Loir.