PHOTO : DR





GUITARE(S)




Photographie  : Juan Gris, Guitare sur une table, 1916


Noémie Favennec-Brun, François Fontes et Bertrand Gourdy ont rencontré Offrandes grâce à l’Académie des jeunes compositrices et compositeurs. Et s’ils ont tous les trois des parcours impressionnants de diplômes, riches de rencontres et d’influences malgré leur jeune âge, c’est bien l’originalité, la liberté de leur écriture qui nous ont donné l’envie de vivre avec eux ce laboratoire mené en trio.
Point central de cette aventure : le guitariste Nicolas Courtin, musicien de l’Ensemble Offrandes. Cofondateur du Quatuor de guitares de Versailles, avec lequel il a parcouru les pays, multiplié les collaborations avec les compositeurs de notre époque durant 30 ans, c’est bien sa guitare – par le prisme croisé de Noémie, François et Bertrand – qui est à l’honneur dans cette nouvelle création d’Offrandes. Guitare(s) joue de ces trois regards complémentaires posés sur cet instrument à l’histoire riche et si inspirante.

« Trois vues sur les montagnes de l’aube est d’abord une évocation d’un lointain exotique, quelque part sur les mers d’Asie du Sud-Est. Les trois mouvements font référence à différentes ambiances, différents jeux de lumière sur les montagnes, qui correspondent aux trois moments de la journée : blancheur et fraîcheur de l’air à l’aube, touffeur de l’après-midi, orangés du crépuscule. À chaque fois, la guitare joue un rôle de soliste, tout en étant accompagnée de manière très différente par le petit ensemble qui l’entoure. Ainsi, le premier mouvement se développe comme un râga indien du réveil, la guitare étant entourée de bruissements de la nature environnante. Pour le deuxième mouvement, le piano et la guitare dialoguent sur des structures reprises de la musique de Bali, tout en laissant plus d’espace à la clarinette et la contrebasse au premier plan. Enfin, le troisième mouvement réunit clarinette, violoncelle et contrebasse dans des jeux de couleurs et de reflets qui viennent se poser sur un tapis d’accords de guitare en arpèges, ponctués par le piano. »

Bertrand Gourdy, à propos de Trois vues sur les montagnes de l’aube


« Ces trois pièces sont conçues comme un hommage multiple. Hommage à la guitare baroque en premier lieu et en particulier à deux compositeurs : Gaspar Sanz avec ses « labyrinthes ingénieux » et François Campion avec ses « accords extraordinaires ». J’ai choisi de réemployer ces deux procédés dans ma composition : le premier comme source d’invention harmonique en inventant mon propre labyrinthe, et le second comme moyen d’ouvrir la guitare vers autre chose. La scordature transfigure ici l’instrument en évoquant la richesse harmonique de la guitare baroque dans une vision fantasmée. Le premier mouvement : Des campanelles présente sous la forme d’une passacaille la transformation de la guitare classique habituelle vers la « guitare extraordinaire » scordaturée. Le deuxième mouvement : Après F. Campion est une évocation d’un prélude du compositeur baroque dans une version grave et funèbre, comme un tombeau de la guitare qui amène à la renaissance de celle-ci sous sa nouvelle forme. Le troisième mouvement et troisième hommage : Complainte est encore une exploration de l’idée du labyrinthe, comme un écho au premier mouvement, mais cette fois-ci par le prisme de l’écrivain Jorge Luis Borges, dans l’évocation du minotaure prisonnier de sa propre demeure. »

François Fontes, à propos de Complainte – Après F.Campion – Complainte


« Dans la résonance de la guitare.
Comme un mobile qui tourne, des lumières apparaissent et disparaissent,
Un jeu de sons, en transparence,
Dans la résonance de la guitare.

Un phosphène est un phénomène qui se traduit par la sensation de voir une lumière ou par l'apparition de taches dans le champ visuel, y compris les yeux fermés. »

Noémie Favennec-Brun, à propos de Phosphènes


pdf Télécharger le dossier artistique de la création (pdf : 2.65 Mo)





Musique

Trois vues sur les montagnes de l’aube [30’]
Bertrand Gourdy (1988) commande de l’Ensemble Offrandes – Création 2022
Des campanelles – Après F.Campion – Complainte [25’]
François Fontes (1995), commande de l’Ensemble Offrandes – Création 2022
Phosphènes [12’]
Noémie Favennec-Brun (1990), commande de l’Ensemble Offrandes – Création 2022
Passacaglia [7’] (extrait du Nocturnal after John Dowland op.70 pour guitare)
Benjamin Britten (1913-1976), création de la version pour ensemble (arr. F. Fontes)


Avec
Laure Balteaux violoncelle
Nathan Brault clarinettes
Nicolas Courtin guitare(s)
Laurène Helstroffer Durantel contrebasse
Sylvie Médigue-Courtin piano, piano jouet
Martin Moulin direction

Co-production Ensemble Offrandes et La Fonderie, Le Mans.

Guitare(s) est soutenu par la Sacem au titre de l’aide à la commande et à la production de concert – musique contemporaine - et par la Région Pays de la Loire au titre de l’aide aux projets. Guitare(s) a également reçu le soutien de la Maison de la musique contemporaine au titre de l’aide aux projets musicaux.





Résidence du 31 août au 3 septembre 2022
et du 28 novembre au 2 décembre 2022 au Conservatoire
du Mans et à la Fonderie.

Création : Samedi 3 décembre 2022, la Fonderie, Le Mans.

Reprises :
Jeudi 8 décembre 2022, salle Ockeghem, Tours (à l’invitation d’ATMusica).
Dimanche 19 mars 2023, Moulins de Paillard, Atelier de fabrique artistique, Poncé-sur-le-Loir.
Dimanche 15 janvier 2023, Théâtre Scarron, Le Mans, dans le cadre du Festival "Les Ours aussi..."