Photo : POLINE RENOU






CONCERTS

Du mardi 6 au jeudi 8 Novembre 2018


Atelier Commun


Dans le cadre des rencontres Encore Heureux


La Fonderie, Le Mans

Au cœur des journées Encore heureux organisées à la Fonderie du 3 au 17 novembre 2018 à la Fonderie et consacrées aux points de rencontre entre arts et handicaps, cet atelier commun réunira des membres d'Encore heureux, des groupes de lecteurs de la Borde de Cour-Cheverny ou de l'hôpital de jour de Bondy... ainsi que des musiciens d'Offrandes pour un travail d'après le texte de Walter Benjamin : Charivari autour de Kasperl.

Plus d'infos





Mercredi 7, jeudi 8 & vendredi 9 Novembre 2018


Pholharmonies


En prélude aux spectacles du Théâtre de Chaoué


 


Destinée aux jeunes comédiens et musiciens d'Allonnes, cette Pholharmonie aboutira à deux préludes aux spectacles du jeudi 8 novembre 2018 et vendredi 9 novembre 2018.

À 20h15 (à la Maison des Arts Paul Fort le jeudi, au Théâtre de Chaoué le vendredi) une forme musicale d'un quart d'heure environ, incluant des matériaux du spectacle de Céline Villalta, 88 petits marteaux, invitera le public à une exploration sonore faite d'objets trouvés (instruments de récupération, mots usés, etc.).

Avec

Martin Moulin (conception, direction)

Plus d'infos




Lundi 19 et mardi 20 novembre 2018


Un dialogue Pholharmonique


Cage-Kurtág




Théâtre de l'Athénor et Galerie des Franciscains, Saint-Nazaire (44)
dans le cadre des Instants fertiles – sixième édition
lundi 19 et mardi 20 novembre 2018
Présentation publique le 20 novembre à 19h à la Galerie des Franciscains
.

Faire dialoguer les œuvres pour piano de John Cage avec celles pour violon de György Kurtág : c'est à partir de la confrontation de ces deux sources musicales extrêmement riches que sera imaginée cette pholharmonie nazairienne.

Après deux journées d'ateliers avec petits et grands, une présentation publique sera proposée le mardi 20 novembre à 19h à la Galerie des Franciscains.


Avec

Samuel Boré piano
Olivier Mingam violon
Martin Moulin conception, direction

Renseignements et réservations au Théâtre de l'Athénor – scène nomade / CNCM de Saint-Nazaire : 02.51.10.05.05




Du mercredi 21 au dimanche 25 novembre 2018


Résidence de création


En partenariat avec le Pole-Sup




La Fonderie, Le Mans
Du mercredi 21 au dimanche 25 novembre 2018 Résidence de création : nouvelle création 2019 d'après Robert Schumann (en partenariat avec le Pôle d'Enseignement Supérieur Bretagne-Pays de la Loire et le CRD du Mans).

11 jeunes musiciens, compositeurs et instrumentistes, sont invités à travailler d'après trois opus de Robert Schumann (1810-1856) : les Scènes d'enfants op.15, la Vie et l'amour d'une femme op.42 et les Poèmes de la reine Marie Stuart op.135.

À partir de ce matériau musical et textuel, chacun choisira ce qu'il désire garder, ce qu'il désire cacher, ce qu'il désire modifier... pour une présentation, au printemps 2019, d'autant de visages du compositeur saxon.


Avec

Samuel Boré piano
Stéphane Charlot saxophones
Thierry Montlahuc prononciation et prosodie allemande
Martin Moulin conception, direction
et les jeunes musiciens du PESSV et du CRD du Mans.




Du lundi 26 novembre au samedi 1 décembre 2018


Résidence de création


Schippel le Bourgeois (suite)




La Fonderie, Le Mans
Du lundi 26 novembre au samedi 1er décembre 2018

Entre mots et sons, cet opéra de chambre en devenir (création Scène Nationale des Quinconces, automne 2019) questionne le texte éponyme de Carl Sternheim dont il est issu, mêlant au plateau intentions théâtrales et intentions musicales, déplaçant chacun des protagonistes dans des zones de fragilité... Suite à la prochaine fièvre !

Avec

Laure Balteaux violoncelle
Samuel Boré piano, voix
Stéphane Charlot saxophones, voix
Patrick Condé comédien, voix
Jean-Christophe Garnier percussions, voix
Guillaume Grimal clarinette
Olivier Mingam violon

ainsi que

Frode Bjørnstad scénographie, mise en scène
Martin Moulin composition, direction






LA FIEVRE DU SAMEDI MATIN


La fièvre du samedi matin n°83
Loin là là-bas à peine quoi...




Samedi 3 Novembre 2018 - 11h
La Fonderie, Le Mans
entrée libre


Dans quelques jours, au Théâtre de la Scala de Milan, sera créé Fin de partie - opéra en un acte de György Kurtág inspiré de la célèbre pièce de Samuel Beckett.

Prétexte pour nous à interroger le lien très fort existant entre le compositeur hongrois et l'oeuvre de l'écrivain irlandais, qui lui avait déjà fourni la matière de plusieurs pièces marquantes - notamment What is the Word en 1991.
Cet humble salut à deux immenses figures sera l'occasion de faire entendre des pièces extraites des Játékok de Kurtág, en contrepoint de textes choisis dans la dernière période de Beckett. Et Schubert, à qui ce dernier vouait une admiration sans limites, sera lui aussi un peu de la (fin de) partie...

Avec

Frode Bjornstad et Linda Buain de la Compagnie les Volontiers,
et Samuel Boré au piano.





ACTIONS CULTURELLES


...