PHOTO : © POLINE RENOU




Who is driving, GPS or you ?

Nejc Lavrencic



LIEDERKREIS






« C'était au départ un programme de récital assez traditionnel autour de Goethe. Il s'agit plus particulièrement de six poèmes extraits des Années d'apprentissage de Wilhelm Meister, du Faust et de leurs mises en musique respectives par Franz Schubert et Hugo Wolf...
Lorsqu'à la demande du Festival Jeunes Talents, nous nous sommes posé la question de l'intégration d'une pièce de musique contemporaine, il fut clair pour nous que la ligne directrice de ce programme ne pouvait être dénaturée. Comment alors intégrer à une telle trame une pièce fraîchement écrite ? Comment ne pas rompre l'unité poétique inhérente et ne pas faire voler en éclat le miroir temporel ?
Comment faire en sorte que cette nouvelle pièce fasse partie intégrante du programme, qu'elle y donne du sens et qu'elle participe de l'originalité du projet ?
Comment enfin ne pas donner à entendre l'usuel refrain d'une dichotomie de style, de langage et d'approche entre musique dite « classique » et musique « contemporaine », mais tenter de toucher au plus près l'essence de ce que serait la tradition du lied allemand et de la poésie de Goethe ?
La réponse m'apparut assez vite comme une évidence : demander à un compositeur d'aujourd’hui de nous donner son interprétation des poèmes et de mêler son imaginaire et son langage à ce programme de lieder.
C'est ainsi que je me suis tournée vers Martin Moulin, dont l'écriture, le rapport à la création et à la musique me semblaient déjà si proches de mes propres questionnements et de mes mouvements intérieurs.
Alors, subrepticement, sans que l'on s'en aperçoive, de confidences, de rires, de poésies, d'échanges est né Liederkreis sous la plume de Martin Moulin, dans un processus de recherche mutuelle et complice.
Nous nous sommes rassemblés autour de cette passion pour le lied dans sa forme tant poétique que musicale et éclaireés de différentes lumières, notamment pour moi celle d'Udo Reinemann en tant qu'immense force d'inspiration pour ce répertoire.
Nos paysages intérieurs, nos corps, les gestes de souffle, d'intentions, de voix ou de toucher et nos présences se réunissent tant chez Schubert que dans la musique de Martin Moulin, avec la même joie et la même simplicité. C'est plus encore que ce dont j'avais pu rêver au commencement de cette aventure. »

Juliette de Massy
septembre 2014

Juliette de Massy et Samuel Boré explorent ensemble, depuis plusieurs années, tous les types de répertoires pour voix et piano. Leur duo s’est fait entendre depuis les vallées les plus reculées des Cévennes jusqu’aux confins du Pakistan. Pour Offrandes, ils ont imaginé un programme de lieder romantiques allemands, souvent inspirés de poèmes de Goethe, dans lequel s’enchâssera une composition originale de Martin Moulin. Celui-ci, partant de nombreuses expériences d’improvisation, de déchiffrage de lieder et d’interviews des musiciens, a conçu un intermezzo d’un genre très spécial, où les échos de la wehmut goethéenne sont confrontés à la folle vitalité des films de Bollywood…
Cette pièce d’une durée d’un quart d’heure environ, à la virtuosité très singulière, quasi-chorégraphique, devrait s’épanouir au beau milieu du programme romantique comme « un cactus mexicain dans du Biedermeier », selon les mots d’un connaisseur !
 



pdf Télécharger le dossier artistique de la création (pdf : 2,9 Mo)









"Liederkreis" Episode 2 - Création - 6 juin 2015






Liederkreis

Récital-création


Avec

Juliette de Massy, voix
Samuel Boré, piano
Lieder de Franz Schubert, Robert Schumann et Hugo Wolf
Création de Martin Moulin
avec l'amicale scénographie de François Tanguy




Création les 5 et 6 juin 2015 à la Fonderie, Le Mans
Reprise le jeudi 6 août 2015 au Temple de Saint-Germain de Calberte (48) dans le cadre du Tout-petit-festival-musical
Reprise le dimanche 18 octobre 2015 à la Fonderie dans le cadre du Festival les Automnales
Reprise le 24 janvier 2016 dans le cadre de la saison culturelle de Château-Renault (37).